CLOSE
Back To Top

ÉMILIEN URBANO

« LA PELLE »

Avenue de Lyon, 31500 Toulouse
18 juin > 11 juillet 2021

« À Naples, j’ai photographié, à la faveur du confinement et de cette nouvelle pandémie mondiale, des images faisant échos aux mots de Malaparte, dans son récit – La Peau. Ce sont des temps étranges, mélancoliques, où l’on se regarde, se salue de loin. Dans les rues de la cité Parthénopéenne, seuls subsistent ses clochards et ses migrants sans le toit, les yeux de la Camorra, des flics et, des chiens que l’on promène. Les avions ont déserté le ciel et seuls quelques scooters filent au loin. Naples, elle qui flirte si souvent avec la Mort, à l’ombre du volcan, est par nature une ville vibrante, bruyante, aujourd’hui plongée dans un profond silence. C’est cette atmosphère brumeuse, et angoissante, que j’ai cherché à saisir et restituer. Quand meurt le jour, décline la lumière, effaçant les formes, et les contrastes. Les quelques présences humaines et masquées ressemblent à des ombres fuyantes. Elles passent et parfois disparaissent avant même qu’on ait eu le temps de se retourner. » Émilien Urbano_

LA BIOGRAPHIE

Photographe franco-italien, Émilien Urbano vit et travaille entre Naples et Paris. Depuis février 2020, il poursuit un travail photographique à Naples sur la pandémie du
Sars_Cov2. Ce travail fait écho au roman du journaliste et écrivain Curzio Malaparte, La Peau, qui décrit Naples, en 1943, atteint d’un étrange mal. De cette ville du
Mezzogiorno flirtant depuis l’Antiquité avec la mort à l’ombre du volcan, entre
documentaire et interprétation subjective, Émilien Urbano tente de saisir les contours invisibles de cette nouvelle « Peste », qui touche profondément et sans précédent l’Italie, épicentre européen de cette épidémie mondiale. Son travail est guidé par une approche documentaire dont le temps est une clé. De 2014 à fin 2016, il couvre les combats de diverses factions armées, surtout Kurdes, contre les djihadistes de l’Etat Islamique, sur divers fronts en Irak et en Syrie, ainsi que la guerre entre l’État Turc et la guérilla du – PKK – le Parti des Travailleurs du Kurdistan. Son travail a été publié dans divers titres de Presse Internationaux, dont The Washington Post, Le Monde, Le Figaro, Der Spiegel, Die Zeit, Il Corriere della Sera…