CLOSE
En haut

FRANÇOIS BOUTON

EXPO 14 (ÉTAGE 3)
« Rocky Shalatoune et les Poilus d’Orient »

24
RUE
CROIX
BARAGNON
03 – 19 mai 2019
24, rue Croix Baragnon, 31000 Toulouse
Arrêt de Métro : Carmes/François Verdier

C’est une histoire qui a commencé en 1975. Cette année là, avec des amis étudiants nous fondons un groupe de Twist en souvenir de notre prime jeunesse. (…) Cette aventure dure toujours. Pour le concert du 29 avril 2017 que je craignais être le dernier, je décide de raconter cette épopée. Je réunis toute ma documentation et publie un petit opuscule destiné à être vendu ce soir-là. En le montrant à droite, à gauche on m’explique qu’à l’insu de mon plein gré j’ai réalisé un fanzine, genre très prisé par les collectionneurs. Fabienne Pavia des éditions Le Bec en l’Air est tout de suite intéressée pour en faire un livre, et Ulrich Lebeuf pour exposer ce travail. J’ai donc recherché des témoins, recueilli des anecdotes, rassemblé d’autres documents, affiches, coupures de journaux, afin d’avoir suffisamment de matière pour ce livre et l’exposition. » François Bouton

LA BIOGRAPHIE
François Bouton commence la photo vers 10 ans avec comme sujets de prédilection les portraits, concerts et photos de rue. Puis pendant plus de 40 ans, tout reste dans des cartons et boîtes à chaussures… Jusqu’au jour où, lors d’un stage photographique, il rencontre Martine Ravache et lui montre une série sur 50 ans qui raconte l’histoire de son voisin coiffeur. C’est le déclic. Cela donnera notamment lieu au livre, « Le destin tragique d’Odette Léger » (éditions Le Bec en l’Air). Tout en exploitant ses archives, François Bouton continue les prises de vues et expérimentations.

Tags: